Corvazier Constant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corvazier Constant

Message par naudetleroyer le Mer 17 Sep - 6:10

Bonjour à tou(te)s,
Je me nomme Pierre NAUDET, retraité, âgé de 75 ans. J'effectue des recherches sur la vie, et la mort, d'un grand'père de mon épouse. Il se nommait Constant Corvazier et il a combattu, et a été tué le 17 juillet 1916 dans, ou devant, l'ouvrage de Thiaumont. Depuis cette date, son corps n'a jamais été identifié? Rien n'est mentionné dans la transcrition de son DC, dans le registre de cette mairie? Son nom est inscrit sur le monument aux morts.
Rien au AC de Metz, qui s'occupent des Nécropoles de Verdun. Rien à la mairie de Bras sur Meuse, proche de l'ouvrage?? Je me suis rendu sur les lieux, avec mon épouse et nous avons contacté diverses associations, liées à cette guerre. RAS!!
Donc, je viens de lire l'article sur l'ouvrage, et je demande aide et assistance, si cela est encore possible. Je vous remercie de votre attention et vous prie d'accepter mes très cordiales salutations.
Pierre NAUDET

naudetleroyer

Messages : 2
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corvazier Constant

Message par spacemaker le Mer 17 Sep - 9:38

Bonjour,

J'ai déplacé votre message pour plus de commodité.

Après quelques recherches, j'ai trouvé un Constant Henri Corvazier tué à Verdun le 18 Juillet 1916 (un décalage qui peut arriver).
Il a donc été "tué à son poste de combat" ce qui lui a valu d’être cité à l'ordre de son régiment, le 117e RI et d'obtenir la croix de guerre avec étoile de bronze.

Vu ce que vous écrivez, il a du être porté disparu, ce qui malheureusement était fort courant. Mon arrière grand père a connu le même sort au même endroit deux semaines plus tôt. Dans ce cas, point de tombe, mais une inscription au monument aux morts.

Je met un lien vers sa fiche matricule:
http://www.archinoe.net/cg72v2/matricule_liste.php?PHPSID=ec63106fdde99f20c5528fb8f55c978c&page=1

Le 18 juillet, le 117e connait attaques et contre attaques. Le Journal de marche du régiment annonce un officier blessé, 85 blessés, 28 tués et 5 disparus... Il y a peut etre notre homme.

voici un extrait de l'historique du régiment pour la période:

C’est à Massiges que le régiment reçoit l’ordre de partir pour Verdun (8 juillet au 2 août), où il va ajouter à son tour une page de gloire dans l’histoire de la défense de la citadelle. Il s’y distingue en tenant sous un bombardement incessant, les abords de Thiaumont. Les 2e et 3e bataillons sont en lignes à la lisière sud du bois de Nawé, tandis que deux compagnies de son 3e bataillon, mises à la disposition du 317e, sont engagées du 16 au 21 sur le plateau de Thiaumont et y subissent sans fléchir les plus puissantes contre-attaques.
avatar
spacemaker
Président

Messages : 894
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 35
Localisation : Sucy en Brie

http://aldfs.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

CORVAZIER Constant

Message par naudetleroyer le Jeu 18 Sep - 10:01

Bonjour,
Merci d'avoir prêté attention à ma demande et, surtout, d'y avoir répondu. Hélas celà ne me donne rien de plus que ce que j'ai déjà trouvé. Comme je demeure dans le 72, je suis déjà allé aux AD et y ai trouvé sa fiche matriculaire. Il n'est pas marqué où il a été inhumé, dans une nécropole en Meuse. Il n'y est pas dans le cimetière de la commune, où il demeurait avec son épouse.
Par contre, je signale pour info, que son frère Henri, qui était dans le 115è RI, a été tué le 24 juillet 1916, à Froide Terre. Sur la transcription dans le registre de la même commune, il est noté qu'il était porté disparu! Hors lors de mes divers courriers avec les AC de Metz, il aurait été inhumé dans le cimetière militaire, provisoire en 1917, de Bras sur Meuse (un acte m'a été fourni par la mairie).
Lors de notre voyage, en ces lieux, j'ai trouvé sa tombe dans la nécropole de cette commune. Il n'y avait que son nom et la date de sa mort!!
Pour lui, aussi, j'ai tous les documents à son sujet, mais ayant suggéré qu'il y aurait eu une erreur sur le soldat inhumé en ce lieu, les AC de Metz m'ont répondu que cela ne serait pas possible.
Pourtant, je suis parti d'un document remis à l'épouse, de Constant, mentionnant la disparition de son beau frère Henri. Bref, tout ceci pour dire que, hélas, d'autres cas similaires ont du se produire.
Ce qui compte, en définitif pour les descendants du grand'père (son frère, marié, n'en a pas eu) est de connaître une grande partie de son héroïsme et les lieux où il en a fait preuve.
Nous espérons toujours qu'un passant trouvera son corps, qui sera remonté au fil du temps à l'air libre, et paisible, de ces lieux de souffrances.
En vous remerciant à nouveau, je vais rester sur votre site quelques temps afin d'y glâner des renseignements, complémentaires, sur les 2 ouvrages mentionnés dans ma demande et ma réponse.
Je vous souhaite bon courage pour continuer votre propres recherches. Cordiales salutations.
Pierre NAUDET

naudetleroyer

Messages : 2
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corvazier Constant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum