CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par TURPINITE le Jeu 20 Oct - 18:36



Dernière édition par TURPINITE le Sam 22 Oct - 14:30, édité 2 fois
avatar
TURPINITE

Messages : 606
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 51
Localisation : Remiremont

http://www.fortduparmont.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Jeu 20 Oct - 18:49

du tout bon cheers

afin de completer ce sujet il serait peut etre interressant de faire aussi des fiches de ce qui allait avec
- les projecteurs
- le system d'ecoute
( c'est juste une idée en passant Wink )
avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Jeu 20 Oct - 19:03

Rapport du Contre-Amiral JEHENNE ,Commandant les Formations de Marins détachés aux Armées du 30 août 1914 au Mars 1919

Les Canonniers-Marins affectés à la défense du Camp retranché de Paris

1) Répartition du personnel dans les forts

A peine arrivés au cantonnement de LIVRY, dans la soirée du 30 août 1914, les meilleurs éléments de la Formation – environ 750 hommes – sont répartis en détachements qui vont prendre, le 1er septembre, le service des pièces à longue portée (120-L et 155) dans les forts de VAUJOURS - STAINS – ECOUEN et redoute du MOULIN – DOMONT – MONTLIGNON – CORMEILLES-en-PARISIS.
Le 2 septembre 150 hommes environ sont envoyés dans les forts de SUCY – ROSNY – HAUTES BRUYERES – BUTTE PINSON – STAINS et MONT VALERIEN pour y armer les pièces de 75 contre aéronefs, en remplacement des artilleurs partis la veille pour armer des batteries de 75.
Le 3 septembre, 300 hommes environ sont répartis dans certains forts pour y assurer le service des pièces de flanquement et de caponnières.
Le 5 septembre, un nouveau contingent de 250 hommes environ, venant de BREST et LORIENT, est presque entièrement partagé entre les forts de VILLENEUVE-ST-GEORGES et de MONTLIGNON.
Après la formation des premiers détachements des forts, il reste, au cantonnement de LIVRY, un nombre assez considérable -environ 500 hommes – de marins qui sont groupés en compagnies et entraînés rapidement en vue de son utilisation éventuelle. Cette réserve fournit, dans le courant de septembre, les compléments nécessaires à l'armement des forts ou des batteries installées dans le camp retranché de Paris au début d'octobre.
Finalement, à la fin de septembre, l'ensemble du Régiment des Canonniers-Marins est sensiblement divisé de la façon suivante :
1500 hommes environ dans les 7 forts principaux des régions NORD et EST du camp retranché de Paris (I) ;
300 hommes environ pour les 2 batteries de 16 de COUBRON et SAINT-BRICE ;
200 hommes environ dans les sections de 75 contre aéronef de 5 forts.
Cette répartition du personnel n'a pas été obtenue sans difficultés ni surtout sans des fluctuations considérables inhérentes à l'imprévu des situations.
En même temps qu'il prend le Commandement du fort de VILLENEUVE-SAINT-GEORGES, le 5 septembre à 8 heures du matin, le Lieutenant de Vaisseau d'ARVIEU reçoit du Général DUBOIS Commandant l'artillerie de la région, l'ordre d'être prêt à tirer le soir même sur l'ennemi.

2) Commandement des forts

Dans les forts où le contingent élevé des marins comporte un chef assez ancien, celui-ci est nommé Commandant d'armes du fort par le Général Gouverneur de Paris savoir :

Lt. de V. DAGANET Cdt. d'Armes du F. de VILLENEUVE-St-GEORGES
d° RENAUX --d°--- VAUJOURS
d° MARTEL --d°--- STAINS
d° FABRE --d°--- ECOUEN et Rd. du MOULIN
d° DESFORGES --d°--- SUCY-en-BRIE
d° BARCKHAUSEN --d°--- MONTLIGNON
d° LACLOCHE --d°--- DOMONT
d° DUC --d°--- CORMEILLES.

3) Groupement des Forts

Pour la direction d'ensemble des détachements de marins, pour les questions de Commandement des forts et des services de l'artillerie, les forts sont eux-mêmes groupés (I) :
Ceux de la région N. du camp retranché de Paris (Stains - Ecouen – Redoute du Moulin – Domont – Montlignon – Cormeilles – Butte Pinson) sous la direction du Capitaine de Frégate ECKENFELDER mis à la disposition du Général Commandant la région N. et résidant à son Q.G. (Montmorency).
Ceux de la région E. (Vaujours – Rosny – Sucy – Villeneuve-St-Georges) sous la direction du Capitaine de Frégate GILLY mis à la disposition du Général Commandant la région E. (Général CHAPAL) et résidant à son Q.G. (Villers s/Marne).

6) Projecteurs fixes

Le 30 septembre 1914, le Général GALLIENI décide que le Régiment des Canonniers-Marins assurera le service des Projecteurs du Camp retranché de PARIS.
A cette époque, la défense "lumineuse" de PARIS est assez rudimentaire : elle se compose de 13 projecteurs répartis dans certains forts, mais l'artillerie se dispose à en fournir 15 grands et la Marine en met 45 petits (de 0m60) à la disposition du Camp retranché qui en réserve 20 pour les Autos Projecteurs. Le Camp retranché va donc recevoir 40 projecteurs nouveaux, et, dans son ordre du 30 septembre, le Gouverneur Militaire envisage leur répartition de la façon suivante :
20 projecteurs pour la zone Nord
9 projecteurs pour la zone Sud
11 projecteurs en réserve.
Sans parler des Autos-Projecteurs, le Régiment des Canonniers-Marins aura donc à assurer le service de 29 projecteurs attendus auxquels il y a lieu d'ajouter les 13 existant déjà, soit un total de 42 projecteurs. En prévision de cette charge nouvelle, le Commandant AMET demande le 1er octobre, à la Marine de lui envoyer un renfort de 340 hommes et 2 Officiers. La Marine ayant à peu près épuisé ses ressources disponibles en personnel, opère dans les demandes du Commandant AMET les réductions compatibles avec l'interprétation la plus restrictive des ordres du Général GALLIENI et finalement envoie, le 12 octobre, 300 hommes au Commandant AMET dont 200 au moins sont réservés aux Autos-Projecteurs.
Il reste donc au maximum une centaine d'hommes pour assurer les services des projecteurs du camp retranché, mais il est bon d'ajouter que dès le 25 septembre, le Régiment des Canonniers-Marins a déjà sur ses propres ressources allégé avec 27 hommes, le service des projecteurs suivants installés dans les forts (SUCY – HAUTES BRUYERES – ROSNY – BUTTE PINSON – TOUR EIFFEL et MONT VALERIEN). Ces hommes ont été demandés par la Guerre pour doubler et non pour remplacer le personnel de ces projecteurs.
D'ailleurs l'installation des projecteurs se fait lentement, à mesure qu'ils sont livrés au Gouvernement Militaire de PARIS ; et leurs emplacements subissent des modifications parallèles au recul de l'ennemi.
Le 16 octobre, le Général GALLIENI écrit au Commandant du Dépôt de PARIS pour le prier d'assurer le service suivant. Les 13 projecteurs précédemment installés dans les forts pour l'exploitation aérienne ou le combat d'artillerie, et qui se trouvent :
1 à la BUTTE PINSON – 1 à Sucy – 1 à ROSNY.
1 aux Htes-BRUYERES – 1 au Mt-VALERIEN – 1 à VAUJOURS
1 au POINT du JOUR – 1 à l'AUTOMOBILE CLUB.
2 à la TOUR EIFFEL – 1 près de CARNETIN et 2 dans l'Intervalle Nord-Est.
Des 15 projecteurs fournis par l'artillerie, 4 sont mis en réserve et les 2 autres vont être répartis :
8 dans la zone Nord de Paris
3 dans la zone Est.
Quant aux petits projecteurs de la Marine, des ordres ministériels prescrivent de réserver leur emploi jusqu'à nouvel ordre.
Le Régiment de Canonniers-Marins a donc à assurer le service de 24 projecteurs fixes.

Le 19 janvier 1915, les marins des projecteurs des forts et de la Tour EIFFEL sont remplacés par des sapeurs et regagnent leur régiment.

7) Défense contre aéronefs

Le 2 septembre 1914, sur l'ordre du Général Commandant l'Artillerie de Paris le Régiment de Canonniers-Marins est chargé d'armer les sections de 75 contre aéronefs de certains forts ; il affecte à ce rôle 200 hommes environ choisis parmi les canonniers-marins répartis depuis la veille dans les forts de Paris, et peut ainsi armer les 75 des Forts de CORMEILLES – MONTLIGNON – VILLENEUVE ST GEORGES.
Le même jour, le Régiment reçoit l'ordre d'assurer également le service des sections de 75 contre aéronefs des forts de SUCY – ROSNY – HAUTES BRUYERES – BUTTE PINSON et MONT VALERIEN ; il envoie à cet effet, dans chacun de ces forts des détachements d'une quarantaine d'hommes qui sont rejoints le même jour par 4 sections de mitrailleuses-marine (8 pièces) primitivement destinées à la brigade de Fusiliers-Marins mais que celle-ci ne peut pas utiliser parce qu'elles ne sont pas sur roues.
Le nombre des mitrailleuses à la Brigade est d'ailleurs assez variable avec les disponibilités de la Brigade. De plus le 6e Dépôt profite de toutes les occasions pour envoyer dans les forts (principalement à SUCY, à la BUTTE PINSON et au Mont-VALERIEN) des équipes de fusiliers par groupes de 10 hommes pour suivre, pendant une quinzaine de jours, une instruction rapide sur l'emploi des mitrailleuses. On constitue ainsi une réserve de mitrailleuses qui sont utilisées soit pour certaines missions réclamées par le Ministère de la Marine, soit surtout pour satisfaire aux demandes de l'Amiral RONARC'H.
La défense contre aéronefs par mitrailleuses reste assez éphémère, car dès le 10 septembre le Général GALLIENI donne l'ordre à l'Amiral RONARC'H de se faire suivre de ses mitrailleuses, et, à partir de ce moment les mitrailleuses inutiles sont enlevées peu à peu par petites fractions des forts de défense contre aéronefs pour être rendues à la Brigade des Fusiliers.
En ce qui concerne les sections de 75 contre aéronefs armés par le Régiment des Canonniers-Marins proprement dit, leur service se fait sans à coup pendant un mois, mais le 11 octobre, les Canonniers-Marins ayant quitté les forts qu'ils arment, pour se rendre en Lorraine, la défense contre aéronefs de ces forts est, à partir de cette date, assurée par des artilleurs, et le Régiment n'assure plus cette défense que dans les 5 forts où il a envoyé du personnel exclusivement pour ce rôle, savoir : SUCY – ROSNY – HAUTES BRUYERES – BUTTE PINSON et MONT VALERIEN, ce qui représente environ 200 hommes.
Les Canonniers Marins affectés aux 75 contre aéronefs quittent Paris le 7 mars 1915 pour se rendre à TOUL et à VERDUN.




avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Ven 21 Oct - 16:45

pas de reactions !!!! Sad

----------------

si on resume ce texte on s'apercoit :
- qu'il y avait donc bien un ou plusieurs canons de 75 AA de deja mis en place avant le 2 septembre 1914
- qu'au 25 septembre de la meme année il y avait bien au moins 1 projecteur au fort
- que le fort a servi de centre de formation aux mitrailleuses
- et que le 7 Mars 1915 les cannoniers marins quittent le fort mais laissent en place les canons de 75 AA
avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Ven 21 Oct - 17:31

vu la bévue que j ai fait je suis sortit

Ce qui est étrange c est que l on ne retrouve rien dans les archives de la mairie
Du reste ni avant cette date ni après
pas même une petite bagarre

A moins qu'encore une fois j ai oublié mes lunettes.

Les seules archives que j ai concernant la DCA date des années 30
avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par TURPINITE le Ven 21 Oct - 19:48

Bonsoir,

A mon avis, comme dans beaucoups de communes aujourd'hui, les archives anciennes ont été transférées.

Je pense qu'il faut chercher du côté des archives départementales.

Amicalement

Florian
avatar
TURPINITE

Messages : 606
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 51
Localisation : Remiremont

http://www.fortduparmont.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Sam 22 Oct - 4:41

pour fortdesucy : j'comprends pas ce que tu as veux dire par " vu la bévue que j ai fait je suis sortit"

-----------

suite des infos

voila la liste des moyens anti-aerien dont disposait Paris pour se defendre dans le cadre du camp retranché de Paris .

Au 1 Janvier 1917
- 90 canons de 75 repartis sur 45 sites autour de la capitale
- 6 canons de 47mm
- 147 avions
- 68 postes de guet
- 123 officiers , 4775 hommes

au 1 Juillet
- 92 canons de 75 sur 46 sites ( ce qui fait bien 2 canons par site )
- 6 canons de 47 mm
- 10 sections de mitrailleuse
- 54 projecteur dont 45 de 150 mm
- 205 avions
- 68 postes de guet
- 147 officiers , 5014 hommes

au 1 Decembre
- 79 postes de guet tous reliés telephoniquements
- 53 postes de tirs composés chacun de 2 pieces de 75 sur plate forme , 2 ou 3 postes lateraux d'observation et de telemetrie , 1 projecteur de 150 jumelé avec un goniometre acoustique , 2 postes de tir armés de canon de 47 mm
- 14 sections de mitrailleuse
- un groupe d'autos canons de 47

au 1 Novembre 1918
- un total de 192 canons de 75 aa
- 65 projecteurs de grand diametre
- 10 000 hommes

pour finir voila une carte avec la localisation des postes de guet



avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Sam 22 Oct - 7:35

Pour Marquis, quand je parlais de bévue c'était pour mon message sur les 75 AA ou je disais qu il n y en avait pas eu au fort.
je laisse dons la place au spécialistes...

Concernant les mitrailleuses AA pourriez vous me dire de quel calibre il s'agissait

Il y a une quinzaine d'années on a retrouvé un stock de douilles de gros calibre au pied du pont
A l'époque on avait pensé qu il s'agissait de la poubelle de l'époque allemende

Malheureusement je ne sais pas ce qu elles sont devenues

avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Sam 22 Oct - 7:45

desolé mais je n'ai pas encore cette info
mais pour me faire pardonner voila les photos d'un support de 75AA encore en place dans son encuvement ( petit cadeau du jour king )

avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Sam 22 Oct - 8:00

il est magnifique cet affut, il ne lui manque qu un 75 dessus

pour les munitions retrouvées dans le fossés il y avait notamment du hotchkiss incendiaire pour des ballons??



Dernière édition par fortdesucy le Sam 22 Oct - 9:52, édité 1 fois
avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Sam 22 Oct - 8:02

une tite dernière

avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par TURPINITE le Sam 22 Oct - 9:02

Bonjour,

Bravo pour ces clichés, ils sont magnifiques.

Ils seraient peut-être intéressant pour Sucy de récupérer cette affût, non ?

En ce qui le concerne, est on certain qu'il s'agisse bien d'une plateforme pour 75, car quelque chose m'interpelle, le volant de pointage en hauteur est à l'extérieur comme pour le 105, alors que pour le 75, il est à l'intérieur.

Ils seraient intéressant de poster ici que les photos relatives au 75 de D.C.A., les autres, pourraient être postées dans un autre sujet, sous le titre "Variantes des canons de 75 de D.C.A. sur plateforme.

Ceci dans le but de ne pas noyer le sujet et d'éviter les confusions.

Pour ce qui est de l'appellation exacte de la position, il s'agit d'un poste semi-fixe. De plus, on ne doit pas parler "d'encuvement", le terme est incorrect, mais de "cuve à canon".

Amicalement

Florian
avatar
TURPINITE

Messages : 606
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 51
Localisation : Remiremont

http://www.fortduparmont.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Sam 22 Oct - 9:12

Concernant la cuve à canon de 75 etait elle s maçonnée?

Pour l'affut de marquis c est vrai que si il est a pourir dans un coin il serait peut etre mieux au fort Laughing

avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par TURPINITE le Sam 22 Oct - 11:40

Bonjour,

en ce qui concerne les cuves datant de 1915, elles sont en régle générale, toutes maçonnées, par contre, pour les plateformes postérieures à 1918, surtout dans les années 30, elles sont en béton.
On peut malgré tout trouver quelques maçonneries pour certains éléments.

Amicalement

Florian
avatar
TURPINITE

Messages : 606
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 51
Localisation : Remiremont

http://www.fortduparmont.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Sam 22 Oct - 11:51

autre question est ce que des cuves de 75 peuvent être utilisées pour du 105

Je pose la question pour essayer de localiser les 75 dans le fort
avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par TURPINITE le Sam 22 Oct - 13:27

Bonjour,

Oui, le diamètre est sensiblement le même et la plateforme-affût est sensiblement la même.

Voilà ce que nous dit la note descriptive des matériels en service de décembre :

Quand la plateforme le 1915 est installée à poste fixe, la fosse est bétonnée; elle a le même diamètre au fond qu'en haut (4m.).Donc, ce sont les emplacements que l'on connait à Sucy qui ont certainement été modifiés pour recevoir les 105.

Pour le calibre des mitrailleuses, il s'agit en règle générale du 8 mm, mitrailleuses Hotchkiss ou St Etienne.

Il y a bien eu quelques mitrailleuses de 13,2mm mais pas en assez grand nombre pour pour voir jouer un rôle notoire. De plus, à ma connaissance, ce matériel était mobile sur affût spécial et n'a pas été installé sur des fortifications

Amicalement
Florian
avatar
TURPINITE

Messages : 606
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 51
Localisation : Remiremont

http://www.fortduparmont.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Dim 23 Oct - 5:43

je ne sais pas si c'est pareil chez vous mais au fort de Cormeilles les tiges filetés de fixation sont encore presentes au centre des encuvements ( cuves a canons pirat ).



avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par spacemaker le Dim 23 Oct - 7:32

Quelques photos de 75 Anti Aérien pour la route...






Et celle ci datée 1917 au dos



Dernière édition par Spacemaker le Jeu 3 Nov - 5:59, édité 1 fois
avatar
spacemaker
Président

Messages : 894
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 35
Localisation : Sucy en Brie

http://aldfs.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Dim 23 Oct - 7:46

la deuxieme photo est interressante , on y voit parfaitement la bande de roulement gradué

---

une autre

avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par spacemaker le Dim 23 Oct - 8:03

sur la seconde, on a aussi une jolie vue sur le débouchoir.

belle batterie aussi sur la tienne
avatar
spacemaker
Président

Messages : 894
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 35
Localisation : Sucy en Brie

http://aldfs.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Lun 24 Oct - 5:36

une autre interressante : sont systeme de reglage d'angle semble different de celui visible sur la fiche en haut de la page 1

avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par spacemaker le Lun 24 Oct - 6:53

Pour moi, celui là est un 105 et non un 75
avatar
spacemaker
Président

Messages : 894
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 35
Localisation : Sucy en Brie

http://aldfs.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par TURPINITE le Lun 24 Oct - 9:01

Bonjour à tous,

C'est effectivement un 105.

D'ailleurs c'est la même photo que la fiche sur le 105.

Dans la 1ère page, j'avais mis un message au sujet de ce volant et l'affût abandonné :

En ce qui le concerne, est on certain qu'il s'agisse bien d'une plateforme pour 75, car quelque chose m'interpelle, le volant de pointage en hauteur est à l'extérieur comme pour le 105, alors que pour le 75, il est à l'intérieur.

Donc, pour moi, l'affût qui pourrait être récupéré est le même que pour le 75, donc 17/34, mais modifié pour le 105.

Amicalement

Florian
avatar
TURPINITE

Messages : 606
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 51
Localisation : Remiremont

http://www.fortduparmont.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par marquis78 le Lun 24 Oct - 16:59

vous avez raison , c'est l'affut qui ma mis dedans Embarassed
avatar
marquis78

Messages : 522
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 17
Localisation : www.marquis78.fr

http://www.marquis78.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par fortdesucy le Lun 24 Oct - 17:06

ce serait encore mieux au fort puisque nous avons les cuves encore présente lolll
avatar
fortdesucy

Messages : 389
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 36
Localisation : Sucy

Revenir en haut Aller en bas

Re: CANON DE 75 MLE 1897 SUR PLATEFORME PUTEAUX MLE 1915

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum